Hôtel Les Roches

Situé dans les Calanques de Peire Gouerbe sur la commune du Lavandou dans le Var, l'Hôtel Les Roches est un établissement mythique de la Côte d'Azur. Son histoire s'écrit dans les années 1930 et prend un nouveau tournant dans les années 1950 et 1980 à travers des travaux de valorisation et d'agrandissement. À l'origine, le terrain est occupé par cinq bâtiments distincts ayant des gabarits et des aspects différents selon l'époque dont il témoigne. L'objectif du projet est de transformer ce lieu délaissé pour en faire un hôtel 5 étoiles représentatif de l'art de vivre à la française, en respectant la topographie exceptionnelle du site. Ce projet offre 45 chambres dont 39 chambres classiques, 3 suites junior et 3 suites, ainsi qu'un restaurant, un bar et une piscine d'eau douce.

La particularité du site est la forte déclivité du terrain : au sud, la parcelle s'ouvre sur la mer et offre une vue magnifique sur les calanques alentours et sur le Cap Nègre.

Le projet se caractérise par une fragmentation des volumes. Le socle, traité comme une grotte, accueille 14 chambres dont 1 suite, 1 chambre PMR et un spa, au R-1. Chaque chambre dispose d'un espace extérieur privatif donnant sur la mer et les environs. A l'ouest en R+1, le bâtiment contenant 6 chambres, constitue le lien entre le socle et les autres bâtiments. Il se situe légèrement en contrebas et permet d'épouser le terrain naturel. Les trois derniers volumes en R+2 répondent à des critères volumétriques simples : d'épais murs pignons bardés en pierre au nord et sur les extrémités enserrent des dalles filantes sur chaque niveau. Celles-ci se prolongent au niveau des espaces extérieurs pour créer des débords qui s'amincissent en bout et laissent apparaître de légers percements arrondis qui viennent filtrer la lumière pendant les saisons chaudes. Cet élément architectural est une particularité que l'on retrouve dans l'ensemble du projet.

L'hôtel reprend une identité classique dans l'utilisation de matériaux nobles mais réinterprétée dans une esthétique plus actuelle. Ainsi, les matériaux utilisés sont la pierre de Bormes, le béton fibré blanc, le bois exotique et l'acier laqué. Le choix des tonalités naturelles et locales permet une bonne intégration dans son environnement, tout en ayant un traitement contemporain par ses volumétries.

De grands espaces verts ont été préservés et aménagés sur l'ensemble de la parcelle : toit terrasse, toiture végétalisée et espace de pleine terre, permettant la plantation d'essences variées.

Located in the Calanques de Peire Gouerbe in the town of Le Lavandou in the Var, Hotel Les Roches is a mythical establishment on the French Riviera. Its history is written in the 1930s and takes a new turn in the 1950s and 1980s through upgrading and expansion works. Originally, the grounds were occupied by five separate buildings with different sizes and aspects depending on the period to which they belong. The objective of the project is to transform this neglected site into a 5-star hotel representative of the French art de vivre, while respecting the exceptional topography of the site. This project offers 45 rooms including 39 classic rooms, 3 junior suites and 3 suites, as well as a restaurant, a bar and a freshwater swimming pool.

The particularity of the site is the steep slope of the land: to the south, the plot opens onto the sea and offers a magnificent view of the surrounding creeks and Cap Nègre.

The project is characterized by a fragmentation of volumes. The base, treated like a cave, accommodates 14 rooms including 1 suite, 1 PRM room and a spa, on the ground floor. Each room has its own private outdoor space overlooking the sea and the surrounding area. To the west on the ground floor, the building containing 6 rooms forms the link between the basement and the other buildings. It is located slightly below and allows to marry the natural ground. The last three volumes on the ground floor and two upper floors meet simple volumetric criteria: thick gable walls with stone cladding to the north and at the ends enclose running slabs on each level. These are extended at the level of the outside spaces to create overhangs that taper at the end, revealing slight rounded holes that filter the light during hot seasons. This architectural element is a particularity found throughout the entire project.

The hotel takes up a classic identity in the use of noble materials but reinterpreted in a more contemporary aesthetic. Thus, the materials used are stone from Bormes, white fibre concrete, exotic wood and lacquered steel. The choice of natural and local tones allows a good integration in its environment, while having a contemporary treatment by its volumetrics.

Large green spaces have been preserved and developed on the whole plot: flat roof, green roof and open space, allowing the planting of various species.